Accueil | Le thème du numéro | Ayya Khema | Enseignement | Sister Palmo | Articles - nouvelles | Livres | Contributions | Courrier

Bouddhisme au féminin - Partageons nos aspirations, nos questionnements, nos compréhensions

 

 

 

The Journey Of One Buddhist Nun par Sid Brown

 

Sid Brown est elle-mme une pratiquante bouddhiste. Son livre prend pour objet le parcours spirituel d'une maechi, ces nonnes qui ne sont pas ordonnŽes et qui ne bŽnŽficient nullement de la vŽnŽration et du respect qui sont accordŽs aux moines.

Elle a vŽcu des mois dans un "samnak " (c'est-ˆ-dire une sorte de couvent o vivent des maechis), elle a appris le tha• pour pouvoir interroger de nombreuses maechis et son livre nous donne de nombreux aperus sur le bouddhisme tel qu'il est vŽcu en Tha•lande actuellement ainsi que sur les difficultŽs que rencontrent les femmes en essayant de le pratiquer.

Wabi quitte son village ˆ l'‰ge de dix-sept ans pour devenir maechi dans un pays o les hommes religieux sont honorŽs et les femmes religieuses mŽprisŽes. En dŽpit de ces conditions, elle veut Žtudier le Bouddhisme, mŽditer et developper une vie spirituelle.

Elle se rend ˆ Bangkok o elle pense pouvoir rŽaliser son rve, mais elle apprend qu'il lui faudra de l'argent pour devenir maechi, de l'argent qu'elle ne possde pas. Allant de difficultŽ en difficultŽ, elle trouve finalement asile dans un samnak, un couvent de nonnes bouddhistes, o elle trouvera des amies, et une pratique de mŽditation.

La sincŽritŽ de sa pratique est trs stimulante. Elle fait preuve d'une motivation remarquable dans sa mŽditation et connait des expŽriences dŽmontrant un haut degrŽ d'avancement spirituel.

C'est d'ailleurs, ce contraste entre la vie vertueuse des maechis et une certaine corruption des moines (dont certains ont fait l'objet de scandales aussi retentissants que des prtres catholiques aux Etats Unis) qui est en train de faire Žvoluer le regard de la sociŽtŽ tha•e sur les maechis.

Il est tout ˆ fait intŽressant de noter que ce sont les questions et les prŽoccupations des Occidentales bouddhistes venues pratiquer la mŽditation dans des centres exclusivement masculins qui ont poussŽ les moines ˆ regarder les maechis autrement que comme des domestiques ou de pauvres vieilles filles laissŽes pour compte.

C'est ainsi que des structures ont ŽtŽ crŽŽes pour permettre aux maechis de toute la Tha•lande de se regrouper, de prendre conscience de leurs possibilitŽs, de bŽnŽficier d'une Žducation religieuse et profane et de devenir elles-mmes une source d'aide prŽcieuse pour des la•ques, principalement des femmes et des enfants. Ce que j'ai le plus aimŽ dans ce livre, c'est l'incitation que cela m'a donnŽ pour mŽditer davantage. Danile

Retour